Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 15:06
    Dans un article du 24 mars, je vous présentais ma cavalerie franquiste en cours de réalisation. Aujourd'hui, près d'un mois après (il est interdit de rire...), j'ai le plaisir de mettre en ligne mes 12 cavaliers enfin terminés. Si j'ai autant tardé, c'est, d'une part, à cause du blog (c'est bien beau mais ça prend du temps...) et, d'autre part, à cause d'un blocage psy (passager) qui fait que lorsque j'arrête quelques jours de peindre j'ai du mal à reprendre les figurines non achevées (mon docteur me dit que ce n'est pas grave...).
   


Avant de vous montrer ces fiers cavaliers, je voudrais vous présenter la photo qui m'a donné l'idée d'intégrer des lanciers dans cette unité.





















       Et maintenant passons aux figurines. L'une des difficultés (prévisible) fut la peinture des lances en bambou : soit on fait des traits en terre d'ombre brulée discrets (qui ne se voient que lorsqu'on met le nez sur la figurine), soit on fait des traits plus marqués (qui ne semblent pas très réalistes lorsqu'on regarde la figurinede prêt mais qui se voient mieux de loin). J'ai trouvé la réponse en regardant le cavalier se trouvant au premier plan sur la photo d'époque : on constate que les canelures de la lance sont assez visiblez (effet renforcé par le noir et blanc). J'ai donc choisi ce parti pour peindre les lances. La mise en place des flammes (rouges et jaunes) m'a convaincu que j'avais fait le bon choix (j'attends votre avis).
Place aux photos.


    Entrons un peu dans les détails...



L'officier, comme je l'ai expliqué dans l'article du mois de mars, a subi quelques modificiations. Afin de mettre un peu de couleurs, j'ai pris le parti de peindre des couvertures à carreaux.
Le casque (et les autres parties métalliques) est peint avec une base "graphite" rehaussée à l'aide d'un brossage à la peinture blanche.











Le trompette était, à l'origine, un cavalier portant son fusil sur la cuisse. J'ai transformé ce fusil en clairon en retravaillant la crosse et en ajoutant un coude en fil de fer. J'ai ensuite collé un morceau de fil à coudre pour faire le cordon.













    La dernière photo est un zoom sur un des lanciers. J'ai trouvé les flammes sur internet (en tapant  "flamme lancier polonais" ; malin non ?...) que je n'ai eu qu'à repeindre.

A très bientôt et d'ici là bonne peinture à tous (et à toutes...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alain dit Lahire-Spartacus-Jeannette 26/04/2008 10:37

Tres réussis, ces effets de lance "bambou", et merci pour tous tes petits trucs et astuces,ton blog va devenir une mine de bons trucs et conseils!!!La lance avait été donnée à des cavaliers espagnols dans les années 30, pour la guerre du rif, comme arme spéciale anti- guerrilla des partisans marocains. Toujours beaucoup d'allure à tes figurines, qui ont la morgue des castillans franquistes!!!!

el_frances 26/04/2008 18:00


N'oublions pas les garrochistas (gardians)  qui, armés de leur lance, ont semé le trouble dans les rangs français durant la campagne d'ESpagne (1808...) et qui ont, involontairement, contribué
à la naissance du corps des lanciers gendarmes. Prochaines troupes : les regulares marocains (à pied et à cheval). Nahdine !


Présentation

  • : Le blog de el_frances
  • Le blog de el_frances
  • : site consacré aux figurines (15, 20 et 28mm)et aux jeux avec figurines (Empire, Guerre de Sécession, Guerre d'Espagne, Seconde guerre mondiale.
  • Contact

Recherche