Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 00:00
    Mes articles consacrés au Premier Empire avaient, jusqu'à présent, fait la part belle à l'infanterie. Il est donc temps de consacrer une page aux cavaliers. Je commencerai par les troupes les plus chamarées que sont les hussards. N'ayant pas en ma possession tous les régiments, je centrerai mon propos sur le 1er hussard.

    Description de l'uniforme
   
Hussard en grande tenue 1807 d'après Martinet
(source : Les uniformes du 1er Empire, La cavalerie légère du Cdt Bucquoy)

    L’uniforme est le dolman bleu ciel foncé, à collet bleu et parements rouges (Pour les trompettes, le dolman est rouge). Il comporte 5 rangées de 18 boutons. Les tresses et galons sont blancs.
   
La pelisse est bleu ciel foncé avec galons blancs et fourrure noire. La sabretache est en cuir recouverte de drap rouge avec le 1 en drap blanc entouré d’une couronne de laurier, le tout surmonté d’une couronne impériale. Elle est bordée d’un galon blanc. 

    La culotte  est en drap bleu ciel foncé galonnée de blanc. Certaines illustrations la donnent rouge galonnée de blanc. J'ai fait le choix de peindre les deux modèles afin d'introduire un peu de diversité dans l'unité. Cette diversité était monnaie courante en Espagne en raison des problèmes d'approvisionnement que j'ai déjà évoqués.
    Attention de ne pas confondre le 1er hussard avec le 10ème hussard qui a le même uniforme sauf que le dolman comporte un collet écarlate.

    Historique du régiment :
    En 1720, sous le règne de Louis XV, un patriote hongrois proscrit, le Comte de Berchény, lève un régiment de "Houzards", qu’il met au service de la France. Après s’être illustré sous l’Ancien Régime, le régiment participe aux guerres de la Révolution puis de l’Empire, inscrivant sur son étendard les victoires de : Valmy 1792, Jemmapes 1792, Castiglione 1796, Eylau 1807. Puis il est présent sur tous les champs de batailles où combat la France : Espagne, Crimée, Algérie, Syrie. En 1855 un nouveau nom de victoire enrichit l’étendard : Sébastopol 1855. En 1870, il participe brillament aux charges de la division Margueritte à Sedan. Dès aoùt 1914, il est en Lorraine. En 1917, le régiment se bat devant Verdun et participe à l’exploitation finale de 1918. Deux nouvelles victoires s’inscrivent dans les plis de son étendard : La Montagne 1914, La Serre 1918. Le 10 mai 1940, il pénètre en Belgique puis couvre la retraite au prix de lourdes pertes. Il combat au Mont Dieu où 400 hussards stoppent pendant 3 jours l’avancée de 5 bataillons allemands. Dissous après l’armistice, il renaît dans la résistance et participe à la libération de la France dans la poche de St-Nazaire. Il combat ensuite  en Indochine, en Algérie. La ville de Tarbes est son actuelle garnison.  Aujourd’hui le 1er Régiment de Hussards Parachutistes est le régiment blindé de la IIeme Brigade Parachutiste.

    De 1808 à 1813, l'ex-Berchény combat dans la Péninsule ibérique dans la division Franceschi. On le trouve à Braga, Santillo (1809), Oporto (1809) Sabugal (1811), Monasterio (1812), Bussaco et aux Arapiles.
    Le 16ème chevau-léger anglais se souviendra du 1er hussard qui, au Rio Hermanza, le bouscule et parvient même à faire prisonnier son colonel.

    Les figurines
    Les hussards ci-dessous sont des Wargames Foundry. Vous les trouverez peut-être un peu trop "brillants" mais j'ai eu beau faire je ne suis pas parvenu à supprimer les reflets du vernis (que la photo soit prise avec ou sans flash...).
    J'aime bien commencer par une vue générale du régiment avant de rentrer dans les détails.
    Le régiment présenté totalise 12 figurines dont 1 officier, 1 trompette, 1 guidon et 2 figurines de la compagnie d'élite. Je prévois de rajouter 4 figurines pour l'étoffer.

       La peinture
    Je n'ai eu qu'à ébarber les figurines et à les peindre. Aucune modification n'a été nécessaire. Comme à mon habitude, j'ai utilisé une sous-couche noire appliquée avec un peu de diluant (je trouve que le noir pur couvre trop les détails). Pour le bleu, j'ai tâtonné un moment avant de trouver la couleur satisfaisante (bleu de céruléum + noir + blanc). Depuis, j'ai découvert un bleu clair de la gamme Pébéo Déco qui correspond bien à la couleur de l'uniforme de ce régiment. Petite parenthèse : on est toujours content lorsqu'on trouve exactement la couleur voulue à l'aide de savant mélange mais on l'est moins lorsqu'on doit, quelques temps après, la refaire alors qu'on n'a pas pris soin de noter la composition dans un petit carnet... Je parle par expérience (malheureuse).





Comme je l'écrivais ci-dessus, j'ai fait le choix de présenter les hussards dotés soit d'une culotte bleue soit d'une culotte rouge.
      








La tête de colonne se compose du colonel et de la Cie d'élite.

Le colonerl en compagnie du guidon et du trompette
Les mêmes de profil...
    Le cheval du trompette m'a demandé un peu plus de travail que les autres. Le blanc est une couleur difficile à maîtriser (et j'ai encore pas mal à apprendre). Je pars d'une base grise et je "remonte" vers le blanc en passant de fine couche. Je ménage une zone plus grise sur les cuisses pour pouvoir réaliser le pommelé à l'aide de petits points réalisés au blanc pur. Petit conseil : consacrez plusieurs temps de peinture afin de voir les retouches nécessaires (lorsqu'on reste trop longtemps sur une figurine, au bout d'un moment on ne voit plus trop les nuances).

    J'aime particulièrement cette compagnie d'élite : je trouve que l'officier a une position très dynamique et que le sapeur a une véritable "gueule". Gare à sa hache !

Quelques  plans supplémentaires




















Pour mieux pénétrer le monde des hussards

    Le roman d'Arturo Perez Reverte vous permettra de suivre un jeune hussard français lors de son baptême du feu en Espagne. Cela vous amènera sans doute à réfléchir sur la réalité qui se cache derrière nos figurines et nos jeux sur table. Je ne vous en dis pas plus.
          
            Le film "Duellistes" de Ridley Scott


A bientôt.
Philippe

Partager cet article

Repost 0
Published by el_frances - dans Premier Empire
commenter cet article

commentaires

alain dit Lahire-Spartacus-Jeannette 30/07/2008 21:13

Magnifique, ce premier hussards! Vivement le 2eme, avec ses pelisses marron, qui s'est bien distingué en Espagne, puisque tu fais dans la campagne ibérique!!!!!!A bientot!

el_frances 31/07/2008 09:43


Le deuxième hussards fait partire de mes (nombreux) projets. Un jour...


Patrice 25/07/2008 10:46

Bonjour à tous..Bravo pour ses figurines du 1er Hussards... j'aime particulièrement le sapeur à cheval. Le trompette est superbe mais je ne vois pas la couleur du dolman !!! Encore bravo belle réalisation...

el_frances 25/07/2008 14:28


Merci PAtrice. La pelisse du hussard est... oups bleue ! Il faut que je la repeigne en rouge...


miji 24/07/2008 21:14

ah la belle page ! j'aime bien les hussards ! belle allure ! bravo pour ces photos et la vidéo, c'est top.biz.m.

el_frances 25/07/2008 13:28


Merqui !


Présentation

  • : Le blog de el_frances
  • Le blog de el_frances
  • : site consacré aux figurines (15, 20 et 28mm)et aux jeux avec figurines (Empire, Guerre de Sécession, Guerre d'Espagne, Seconde guerre mondiale.
  • Contact

Recherche