Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 18:34

     Un petit billet sur la guerre civile espagnole, histoire de changer des gladiateurs et des Carthaginois...

http://www.via-romana.fr/program_files/uploads/9791090029125.jpg

     En fait, je suis en train de terminer "Les brigades internationales de Franco" de Sylvain Roussillon. L'auteur y présente tous les volontaires venus des quatre coins du monde pour soutenir la cause des nationalistes. Soyez rassurés, ce livre est bien un travail d'historien relativement objectif (même les historiens succombent parfois...). L'auteur s'est assez bien documenté même si aucune source de première main n'est mentionnée (ce qui pour l'ancien étudiant en histoire que je suis est embêtant...). L'auteur a fait le choix de consacrer un chapitre à chaque nationalité (ou zone géographique) en partant des généralités pour en arriver à quelques cas individuels. 

 

       Dans la première partie du livre, le contexte socio-politique est décrit. Je voulais vous citer un passage qui présente la répartition des troupes dans les deux camps (cette présentation s'appuie sur l'ouvrage de Bartolomé Benassar, La guerre d'Espagne et ses lendemains) afin de tordre le cou à certains clichés comme celui qui associe la Garde civile aux nationalistes (cela sera vrai durant les années du franquisme) :

"Ce sont bien deux Espagne, l'une de gauche, l'autre de droite qui s'affrontent. Quant à l'armée, elle est bien plus partagée qu'elle n'y paraît. La majorité des officiers généraux demeurent fidèles à la République, contrairement aux officiers subalternes. L'aviation et la marine sont massivement loyalistes, mais 24 des 40 régiments d'infanterie basculent dans la rébellion. Onze des 18 groupes de la Garde d'Assaut demeurent gouvernementaux, la Garde civile se partageant en 108 compagnies loyalistes et 109 compagnies rebelles. Quant à la Légio étrangère, le Tercio, elle est massivement rebelle".

 

 

Bonne semaine.

Philippe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Richard 02/11/2012 16:51

tiens, enfin un livre qui remet un peu les pendules à l'heure...ça va peu être nous changer un peu de l'unanimité bien pensante régnant sur cette période...aïe...non, pas la tête....

el_frances 02/11/2012 19:07



Il est vrai que le sujet est encore sensible en Espagne et que beaucoup d'anciens combattants des deux camps ont voulu s'improviser historiens... on ne peut être juge et partie...


Plutôt que "remettre les pendules à l'heure, je dirai que ce livre lève un voile sur un sujet peu évoqué.


Merci pour votre visite.



Présentation

  • : Le blog de el_frances
  • Le blog de el_frances
  • : site consacré aux figurines (15, 20 et 28mm)et aux jeux avec figurines (Empire, Guerre de Sécession, Guerre d'Espagne, Seconde guerre mondiale.
  • Contact

Recherche