Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 09:58
     Je poursuis, tout en lisant le livre de Antony Beevor (La guerre d'Espagne) ,mes pérégrinations sur la toile à la recherche d'informations complémentaires sur ce conflit et surtout de témoignages de contemporains des événements. Un nouveau livre a retenu mon attention et, sachant que certain(e)s se passionnent pour le sujet, je m'empresse de vous en communiquer les références. Il s'agit de l'Histoire intime de la Guerre d'Espagne (la mémoire des vaincus 1936-2006) de Patrick Pépin. Ce livre est le résultat de plusieurs heures d'interviews d'enfants de combattants républicains réalisés dans le cadre d'un partenariat avec France Culture. Il existe deux versions de ce livre dont une comporte deux CD audio. Je me suis commandé la version la version "simple" que je l'attends avec impatience.
histoire_intime.gifJe voudrais aussi vous signaler un site que j'ai trouvé intéressant car il présente tout une série de "héros anonymes" (plus ou moins) qui n'ont que rarement les faveurs des livres d'histoire. Certaines histoires sont assez édifiantes voire émouvantes.  Il s'agit du site de la Sociedad Benéfica de Historiadores Aficionados  y Creadores.

A titre d'exemple, j'aimerais vous présenter la courte biographie de Melchor Rodriguez (surnommé "l'Ange rouge").

melchorrodriguez.jpg
Melchor Rodriguez est au centre de la photo
Melchor Rodriguez (1893-1972) était un anarchiste. En novembre 1936, il est nommé "délégué spécial aux prisons". Dès sa prise de fonction, il met un terme aux exécutions sommaires et n'exécute que les sentences prononcées par les tribunaux. Son intervention sauve ainsi la vie d'une multitude de prisonniers dont Muñoz Grandes, Serrano Suñer, Sánchez Mazas, Miguel Primo de Rivera, Margarita Larios, Raimundo Fernández-Cuesta, etc.

En mars 1937, il suspend ses activités et accuse publiquement José Cazorla, alors conseiller de l'ordre public de la Junte de Défense de Madrid, d'avoir utilisé des méthodes "féroces".

A la fin de la guerre, il est arrêté, jugé et condamné. Mais au cours du procès, le général Muñoz Grandes vint témoigner en sa faveur. Grâce à cette intervention et à bien d'autres (je ne sais pas si Serrano Suñer, beau-frère de Franco, a fait partie des témoins à décharge...), la condamnation à un an et demi de prison fut annulée. Il retrouva ainsi sa liberté. A ses obsèques à Madrid, on put voir aussi bien des militants de la CNT que des franquistes...

J'aime ce genre d'histoire qui nous donne à croire encore un peu en l'homme...

Bonne journée.
Philippe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 06/12/2010 11:56


José Veintimilla fut un de ces héros anonymes de la guerre d'Espagne. Je viens de lui rendre hommage !


el_frances 07/12/2010 19:23



Merci pour votre viste



alain spartacus jeannette 10/12/2009 19:39


Tres belle histoire,il y en ,a des tas d'autres,qui consolent des horreurs de la répression franquiste!!! Un livre: "luna de lobos" (lune de loups) parle des maquis républicains des annees 39, 40,
41,qui s'eteignirent progressivement ,malgré quelques rares parachutages alliés, vaincus peu à peu par le froid, la faim,la délation et la chasse féroce de la guardia civil.Celui des montagnes des
Asturies fut, je crois, le dernier à résister.......Fichue époque!!


el_frances 10/12/2009 20:19


Merci pour cette nouvelle info. Pour celles et ceux qui souhaiteraient lire "Luna de lobos" son auteur est Julio Llamazares.


Présentation

  • : Le blog de el_frances
  • Le blog de el_frances
  • : site consacré aux figurines (15, 20 et 28mm)et aux jeux avec figurines (Empire, Guerre de Sécession, Guerre d'Espagne, Seconde guerre mondiale.
  • Contact

Recherche