Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 09:58
     Je poursuis, tout en lisant le livre de Antony Beevor (La guerre d'Espagne) ,mes pérégrinations sur la toile à la recherche d'informations complémentaires sur ce conflit et surtout de témoignages de contemporains des événements. Un nouveau livre a retenu mon attention et, sachant que certain(e)s se passionnent pour le sujet, je m'empresse de vous en communiquer les références. Il s'agit de l'Histoire intime de la Guerre d'Espagne (la mémoire des vaincus 1936-2006) de Patrick Pépin. Ce livre est le résultat de plusieurs heures d'interviews d'enfants de combattants républicains réalisés dans le cadre d'un partenariat avec France Culture. Il existe deux versions de ce livre dont une comporte deux CD audio. Je me suis commandé la version la version "simple" que je l'attends avec impatience.
histoire_intime.gifJe voudrais aussi vous signaler un site que j'ai trouvé intéressant car il présente tout une série de "héros anonymes" (plus ou moins) qui n'ont que rarement les faveurs des livres d'histoire. Certaines histoires sont assez édifiantes voire émouvantes.  Il s'agit du site de la Sociedad Benéfica de Historiadores Aficionados  y Creadores.

A titre d'exemple, j'aimerais vous présenter la courte biographie de Melchor Rodriguez (surnommé "l'Ange rouge").

melchorrodriguez.jpg
Melchor Rodriguez est au centre de la photo
Melchor Rodriguez (1893-1972) était un anarchiste. En novembre 1936, il est nommé "délégué spécial aux prisons". Dès sa prise de fonction, il met un terme aux exécutions sommaires et n'exécute que les sentences prononcées par les tribunaux. Son intervention sauve ainsi la vie d'une multitude de prisonniers dont Muñoz Grandes, Serrano Suñer, Sánchez Mazas, Miguel Primo de Rivera, Margarita Larios, Raimundo Fernández-Cuesta, etc.

En mars 1937, il suspend ses activités et accuse publiquement José Cazorla, alors conseiller de l'ordre public de la Junte de Défense de Madrid, d'avoir utilisé des méthodes "féroces".

A la fin de la guerre, il est arrêté, jugé et condamné. Mais au cours du procès, le général Muñoz Grandes vint témoigner en sa faveur. Grâce à cette intervention et à bien d'autres (je ne sais pas si Serrano Suñer, beau-frère de Franco, a fait partie des témoins à décharge...), la condamnation à un an et demi de prison fut annulée. Il retrouva ainsi sa liberté. A ses obsèques à Madrid, on put voir aussi bien des militants de la CNT que des franquistes...

J'aime ce genre d'histoire qui nous donne à croire encore un peu en l'homme...

Bonne journée.
Philippe
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:57
     Je suis actuellement en train de lire l'excellent livre d'Antony Beevor. Il y explique de façon très claire les causes, le déroulement et les suites de ce conflit qui mit à feu et à sang l'Espagne de 1936 à 1939.

Dans ces pages, on trouve un bilan des pertes humaines établi à partir des travaux d'historiens internationaux, les voici :
- côté "nationaliste" (le camp de Franco...) on comptabilise 80 000 morts
- côté républicain, le nombre des victimes s'élève à 200 000.
Le général Queipo de Llano avait promis aux républicains  durant cette guerre "Sur mon honneur de gentilhomme, pour toute personne que vous tuerez, nous en tuerons au moins dix"...
Cela fait froid dans le dos !

Ce livre fait plus de 600 pages mais il vaut vraiment le coup.

On peut trouver sur internet des sites consacrés à ce thème sachant qu'il faut être prudent par rapport à ce qu'on peut y lire. Une amie (dont vous pouvez aller visiter le blog consacré au scrapbooking, à la couture et à plein d'autres choses sympas) m'a signalé un site particulièrement émouvant présentant les victimes de la répression franquiste à Madrid. A partir de ce site, vous pouvez aussi accéder à un "musée virtuel de la mémoire républicaine de Madrid".  Aujourd'hui, la guerre d'Espagne reste un sujet très sensible de l'autre côté des Pyrénées...

Bonne journée.

Philippe
Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 14:09
     Je viens de dévorer un livre (destiné aux ados) dont le thème central est le jeu de statégie sur ordinateur. Je vous recommande vivement "No pasaran, le jeu" de Christian Lehmann publié dans la collection Médium par l'école des loisirs. Difficile de résumer ce livre, Je me contente donc de vous retranscrire la quatrième de couverture rédigée par l'éditeur.
"Thierry et Eric n'avaient jamais fait attention à cet insigne sur le blouson de leur copain Andréas, une décoration métallique parmi beaucoup d'autres. Jusqu'au jour où, dans une boutique de jeux, le vendeur avait pointé son index vers l'insigne. C'était un  vieil homme. Il s'était mis à crier, livide. Ensuite, il leur avait donné le jeu. En fait, il leur avait ordonné d'y jouer.
Il n'y avait rien sur la boite. A l'intérieur, une simple disquette, même pas un CD-rom. Et pourtant ce qu'ils voyaient sur l'écran de l'ordinateur ne ressemblait à rien de ce qu'ils auraient osé imaginer.
"Choisissez votre mode de jeu" dit la voix.
Mais il ne s'agissait pas vraiment d'un jeu. Il s'agissait plutôt d'un passeport pour l'enfer..
."


Peut-être certains l'ont-ils déjà lu ? J'attends vos commentaires.
Quant aux autres, j'espère que ce petit billet leur aura donné l'envie de tenter "l'expérience".

A bientôt.
Philippe
Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 19:02


Le numéro 46 de Wargames, soldados et estrategia m'est parvenu il y a peu. Au sommaire, un gros dossier consacré à la bataille des Quatre-Bras (avec un jeu en encart !). Ce dossier sera bientôt complété par un volume spécial qui comportera des compléments historiques, des planches de drapeaux, et des planches uniformologiques ainsi que des photos de figurines peintes par "El mercenario" (peintre renommé outre-pyrénées et travaillant souvent pour les frères Perry) dont on pourra lire dans le numéro 46 une interview. Ceux qui portent plutôt leur intérêt vers l'Antiquité consulteront à profit un article sur la bataille de Zama et seront encouragés à recréer cet affrontement grâce à un scénario pour Field of GLory et Impetus.

Parmi les nouveautés en figurines, celles de Eureka ont retenu mon attention : il s'agit de l'artillerie et de l'infanterie française durant la révolution française (28mm). Un sujet trop peu traité en figurine. La marque propose aussi un mini diorama "Arcole".
































C'est sur ces belles photos que je vous quitte.

A très vite.
Philippe alias El Frances...
Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 20:08
        Cela fait un moment que je voulais vous signaler cette e-revue ou e-zine c'est-à-dire une revue à télécharger gratuitement (mais si ça existe dans notre monde mercantile). Times of war est le résultat du travail des membres de la "communauté" wargames spain. Dans cette revue, la part du lion est réservée à Flames of war et à son adaptation pour la guerre civile espagnole España en llamas mais on y parle aussi Antiquité, Moyen Age (notamment avec la règle field of Glory) et aussi Premier Empire. Les articles évoquent des batailles, des organisations d'armées et vous trouverez aussi des didacticiels pour peindre vos figurines. Le numéro 8 vient de "sortir" mais je vous conseille vivement de feuilleter les sept autres. Le seul bémol est qu'elle n'est disponible qu'en espagnol mais, même si vous ne parlez pas cette langue, vous pourrez toujours exploiter certains articles richement illustrés. Un petit coup d'oeil n'engage à rien.

Cliquez sur l'image pour accéder au téléchargement

Bonne lecture.
Philippe
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 13:50
Et bien non, il ne sera pas question ici du poème de Victor Hugo extrait des Contemplations mais du film de Denis Dercourt. Ce film est un thriller qui se déroule dans le monde de la reconstitution historique. L'histoire est très bien menée et les interprètes y sont remarquables. Je ne sais pas, par contre, si ce  film donne une bonne image des passionnés de reconstitution historique... Heureusement, le réalisateur a placé un avertissement au début de son film indiquant que "ce film est une fiction et que toute ressemblance, etc.". J'ai passé, en tout cas, un excellent moment et je vous conseille vivement ce film. Comme à mon habitude, j'insère la bande annonce afin d'appuyer ma "plaidoirie".



Bon dimanche.
Philippe
Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 17:41
Il y a quelques temps (par le biais de France Inter) j'ai découvert une revue qui paraît une fois par trimestre et dont le prochain numéro sortira le 15 octobre. Plutôt que de blablater pendant des lignes, je préfère vous mettre une vidéo de présentation sur l'origine et la philosophie de cette revue. Personnellement j'en dévore les articles (tous !) qui nous emmènent aux quatre coins du monde et abordent des sujets que les médias "traditionnels" ne traitent pas forcément (car pas assez vendeurs...). Essayez au moins une fois et vous m'en direz des nouvelles. Dernière chose : le numéro coûte 15€ mais comme la parution est trimestrielle cela ne revient qu'à 5€ par mois et puis vous pouvez le prêter après lecture ou même l'offrir...


 

 

A  très vite.
Philippe
Repost 0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 12:18
Avec les vacances et la chaleur, les pinceaux sont restés tranquillement dans leur boîte mais la descente du thermomètre les réveille un peu. En attendant de pouvoir mettre en ligne les photos de mes dernières figurines, je vous propose de visionner une petite vidéo sur les techniques utilisées par la BBC pour réaliser un docu-fiction (terme très tendance...) sur le D-DAY... Bluffant !


 

C'est fou ce qu'on peut faire avec un peu de technologie !

 

A très vite !

Philippe

Repost 0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 14:16
Bonjour à toutes et  à tous,

Je profite de l'été et de la chaleur pour visionner quelques films que j'avais en réserve. Aujourd'hui, j'attire votre attention sur "la dernière légion" dont voici le résumé : 

Rome, 476 après J-C : l'empire est menacé par les armées barbares.
Oreste, maître de l'Empire romain d'Occident assiste au couronnement de son fils Romulus Auguste. Celui que l'on va nommer à présent le dernier des Césars est désormais menacé d'un grand danger.
Malgré la protection d'Aurelius, commandant de la quatrième légion, Romulus est capturé par Odoacre, chef des Goths. Emmené sur l'île forteresse de Capri, il y découvre la légendaire épée de César marquée de la prophétie "Un côté pour défendre, un côté pour vaincre... Destinée à celui... appelé à régner."
Avec ses frères d'armes, Aurélius, la magnifique et dangereuse Mira, Romulus et le magicien Ambrosinus partent en Angleterre à la recherche de la valeureuse neuvième légion, dernière armée fidèle à Rome...


Un film très bien fait avec quelques passages où on plonge dans l'univers fantastique et celui des arts martiaux. La fin est surprenante mais je ne vous en dis pas plus...

N'hésitez pas à me signaler vos coups de coeur cinématographiques.

Bon dimanche à toutes et à tous.

Philippe
Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 19:40
Et oui, le mercure est remonté et la peinture seiche presque sur le pinceau. Il faut donc s'occuper... Lire Vae Victis, Sodados y Estrategia, etc, bien sûr mais aussi regarder quelques films que je n'ai pas eu le temps de voir durant l'année scolaire (je suis instit...). J'ai ouvert ma saison ciné avec "Mémoires de nos pères" et "Lettres d'Iwo Jima" de Clint Eastwood. Je vous recommande vivement ces deux films qui nous proposent la vision américaine et japonaise de cette bataille d'Iwo Jima. Plusieurs oscars ont récompensé ce film.
A vos lecteurs de DVD !!!!
      
            cliquez sur l'image pour accéder à la fiche technique du film                                    
Bonne soirée.
Philippe
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de el_frances
  • Le blog de el_frances
  • : site consacré aux figurines (15, 20 et 28mm)et aux jeux avec figurines (Empire, Guerre de Sécession, Guerre d'Espagne, Seconde guerre mondiale.
  • Contact

Recherche